top of page
Rechercher

SE DONNER LES MOYENS POUR ARRÊTER DE FUMER


Cet article est destiné aux personnes qui veulent arrêter de fumer ; qui ont peut-être fait des tentatives, qui ont repris la cigarette, arrêtés, et repris encore… 

Nous le savons, arrêter de fumer pour certain est une épreuve.


Pourquoi c’est si difficile pour certains et semble si accessible à d’autres. Autour de nous, nombreux sont celles et ceux qui ont essayé par mille et un moyens, avec des patchs, de la méditation, et pourtant…


Et pourtant, chaque fois que vous avez fait l’expérience d’arrêter de fumer, chaque essai est une expérience supplémentaire qui vous conduit sur le chemin de l’arrêt du tabac. Il n’y a pas d’échecs, juste un retour d’expériences.



arrêter de fumer grâce à l'hypnose


1/QUELQUES CHIFFRES

  • 29% des Français sont fumeurs, soit 12 millions d’usagers quotidiens.

  • 97% des fumeurs n’arrivent pas à arrêter sans aide. (Source Haute Autorité de Santé)

  • Les données du Baromètre de Santé publique France 2021 montrent que parmi les fumeurs quotidiens :

  •  59,3% déclarent avoir envie d’arrêter de fumer,

  • 26,4% déclarent avoir le projet d’arrêter dans les 6 prochains mois et

  • 30,3% ont fait une tentative d’arrêt d’au moins une semaine dans les 12 derniers mois. (Source Santé Publique France).


Avant la crise du COVID, 70% des français fumeurs étaient favorables à l’idée d’arrêter de fumer. 30% avaient entamé une tentative de sevrage, et 4% sont allés jusqu’au bout du processus. (Source STOP TABAC).

Depuis son lancement en 2016, le Mois sans tabac a rassemblé 900 000 personnes. Selon Santé publique France, "l'aide d'un professionnel de santé augmente de 70% les chances de réussir son sevrage".

C’est pourquoi je conseille un accompagnement pour soutenir les personnes qui veulent arrêter. 


2/ OU EN ETES-VOUS AVEC LE TABAC : LE SAVOIR AVEC 2 TESTS

Les deux tests, c’est dix questions auxquelles vous répondez et qui vous donnent avec un nombre de points. Additionnez les points pour vous situer dans une catégorie. Vous saurez à peu près où vous en êtes par rapport à votre motivation et votre dépendance. 


LE TEST DE RICHMOND est un outil pour évaluer votre motivation pour arrêter de fumer : Faible, moyenne, bonne ou très bonne. Il est un indicateur pour le professionnel dans les actions qu’il mettra en place. Un travail particulier autour de la motivation sera dans certains cas nécessaire.


LE TEST DE FAGERSTROM est un test de dépendance à la nicotine, validé par la Haute Autorité de la Santé. Il est utilisé par nombre de spécialistes et permet d’adapter traitements et thérapies pour vous donner toutes les chances d’aboutir dans votre démarche.



TEST DE MOTIVATION RICHMOND

Votre score

1/ Aimeriez-vous arrêter de fumer si vous pouviez le faire facilement ?

Oui

1


Non

0


2/ Avez-vous réellement envie de cesser de fumer

Pas du tout

0


Un peu

1


Moyennement

2


Beaucoup

3


3/ Pensez-vous réussir à cesser de fumer dans les deux semaines à venir

Non

0


Peut-être

1


Vraisemblablement

2


Certainement

3


4/Pensez-vous être un ex-fumeur dans six mois

Non

0


Peut-être

1


Vraisemblablement

2


Certainement

3


TOTAL


SCORE =10 : TRES BONNE MOTIVATION

SCORE ≥ 8 :  BONNE MOTIVATION

SCORE 6-8 :  MOTIVATION MOYENNE. Un soutien motivationnel peut-être utile pour valoriser et augmenter les côtés positifs de l’arrêt. 

SCORE ≤ 5 :  MOTIVATION FAIBLE qui nécessite une aide motivationnelle et un soutien avant le démarrer le sevrage


TEST DE DEPENDANCE A LA NICOTINE FAGERSTROM

Votre score



1/ Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette

Dans les 5 premières minutes

3


Entre 6 et 0 minutes

2



Entre 31 et 60 minutes

1



Après 60 minutes

0



2/ Trouvez-vous difficile de vous abstenir de fumer dans les endroits ou c’est interdit

Oui

1


Non

0



3/ A quelle cigarette de la journée renonceriez-vous le plus difficilement

La première de la journée

1


N’importe quelles autre

0



4/ Combien de cigarettes fumez-vous par jour en moyenne ?

10 au moins

0


11 à 20

1



21 à 30

2



31 ou plus

3



5/ Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l’après-midi ? 

Oui

1


Non

0



6/ Vous êtes malade au point de devoir rester au lit toute la journée. Fumez-vous ? 

Oui

1


Non

0



SCORE DE VOTRE TOTAL




SCORE 0 à 2 : VOUS N’ETES PAS DEPENDANT A LA NICOTINE. Vous pouvez arrêter de fumer seul. Si toutefois vous hésitez dans cette démarche, n’hésitez pas à vous faire aider. 




SCORE 3 A 4 : VOUS ETES FAIBLEMENT DEPENDANT A LA NICOTINE.




SCORE 5 à 6 : VOUS ETES MOYENNEMENT DEPENDANT (E) DE LA NICOTINE. L’utilisation des substituts nicotiniques augmentera vos chances de réussite. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien et n’hésitez pas à entamer un thérapie brève type hypnose qui a prouvé ses bienfaits en la matière.  




SCORE 7 à 10 : VOUS ETES FORTEMENT OU TRES FORTEMENT DEPENDANT (E) DE LA NICOTINE. L’utilisation de substituts nicotiniques vous aidera à surmonter votre dépendance. Faites-vous aider, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien et n’hésitez pas à entamer un thérapie brève type hypnose qui a prouvé ses bienfaits en la matière.





Après avoir fait ces deux tests, vous avez déjà une idée sur votre motivation et sur votre dépendance. Maintenant, il faut faire un choix. Voulez-vous arrêter seul ? Vous faire accompagner ? 



3/ VOUS SOUHAITEZ ARRETER DE FUMER SEUL.

1/ IL FAUT FAIRE UN TRAVAIL SUR VOUS-MÊME

Il est indispensable de faire un travail sur vous-même, sur votre rapport à la cigarette, d’identifier certains mécanismes qui vous font agir, et de mettre certaines croyances au pilori. 

« Qui connaît l’autre et se connaît lui-même,

peut livrer cent batailles sans jamais être en péril.

Qui ne connaît pas l’autre mais se connaît lui-même,

pour chaque victoire, connaîtra une défaite.

Qui ne connaît ni l’autre ni lui-même,

perdra inéluctablement toutes les batailles. »

« L’Art de la guerre », Sun Tzu.


Soyez un bon stratège et définissez un plan d’action. Je vous propose une méthode simple qui demande de la volonté et de la motivation. 


DEVENEZ VOTRE PROPRE OBSERVATEUR :

Pendant une semaine au moins, notez sur un carnet :

Page de gauche vos habitudes avec la cigarette : Quand, Comment, Pourquoi fumez-vous ? Y a-t-il une cigarette meilleure que l’autre ? Ecrasez-vous les cigarettes ou les fumez-vous entièrement ?

Page de droite vos motivations : Être enfin libre ! ? Que ferais-je de l’argent économiser ? Et pour ma santé, pour les personnes que j’aime ? serais-je meilleur(e) ?

Et chaque jour, répondez à cette question : pourquoi je fume ?

Voir le modèle en annexe.  

Remplir ce carnet vous permet de vous préparer naturellement et mentalement, de vous motiver dans votre décision. 

Félicitations, vous avez fait ce travail introspectif, vous vous êtes convaincus, vous avez travaillé sur votre motivation, vous avez mis en place des stratégies, peut-être déjà commencé à réduire les cigarettes ! Vous avez réfléchi aux situations, aux personnes, aux lieux ou aux émotions qui vous incitent à fumer. Vous avez Identifié certains déclencheurs

lien vers une page type de votre carnet EN CLIQUANT ICI


VOUS ETES MAINTENANT PRET À PASSER À LA SECONDE ETAPE.


2/CHOISISSEZ QUAND :

Fixez-vous une date pour commencer votre sevrage maintenant : Prendre le temps de réduire sa consommation par étape favorise un sevrage doux. Si en remplissant le carnet vous avez déjà commencé, félicitation !


CHOISISSEZ COMMENT :

Arrêter d’un seul coup ou par étape, petit à petit. A chacun sa méthode, il n’y a pas de règles en la matière, juste ce qui vous convient le mieux.


TROUVEZ UN SOUTIEN :

Parlez de votre décision à vos proches et demandez leur soutien. Rejoignez des groupes de soutien ou des forums en ligne où vous pourrez partager votre expérience avec d'autres personnes qui essaient également d'arrêter de fumer. Pharmaciens, médecins peuvent être de bons conseils.


NETTOYEZ VOTRE ENVIRONNEMENT :

Jetez les cigarettes qui vous restent, ranger les briquets, les cendriers. Nettoyez votre maison et votre voiture pour éliminer l'odeur de la fumée.


TROUVEZ DES ALTERNATIVES SAINES :

Mâchez du chewing-gum sans sucre, mangez des fruits, buvez de l'eau ou pratiquez une activité physique, de la relaxation.


GEREZ LES SYMPTOMES DE SEVRAGE :

Soyez prêt à faire face à des symptômes de sevrage tels que l'irritabilité, l'anxiété, les troubles du sommeil, etc. Trouvez des moyens sains de les gérer, comme l'exercice physique, la relaxation, la méditation ou parler à quelqu'un.


RESTEZ MOTIVE :

Gardez en tête les raisons pour lesquelles vous voulez arrêter de fumer et célébrez chaque victoire, même les plus petites. Vous pouvez également tenir un journal pour noter vos progrès et vous rappeler pourquoi vous avez choisi d'arrêter de fumer.


SOYEZ PATIENT ET INDULGENT AVEC VOUS-MEME :

Il est possible que vous rechutiez ou que vous éprouviez des difficultés en cours de route. Ne vous découragez pas et ne vous jugez.

Chaque jour sans fumer est une réussite, même si vous faites des erreurs en chemin. Apprenez de ces erreurs et mettez en place de nouvelles stratégies pour vous aider à surmonter les obstacles.


Vous avez pris une décision importante pour votre santé et votre bien-être. Restez motivé, persévérez et faites preuve de compassion envers vous-même. Vous êtes sur la bonne voie pour une vie sans tabac.

Il n'existe pas de méthode universelle pour arrêter de fumer. Trouvez ce qui fonctionne le mieux pour vous et persévérez dans votre démarche. Si nécessaire, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir de l'aide supplémentaire.



4/ ARRETER LE TABAC AVEC UN HYPNOTHERAPEUTE


SANS ACCOMPAGNEMENT, 97% DES FUMEURS N’ARRIVENT PAS A ARRETER.

L’accompagnement par un professionnel de santé est un des facteurs clés pour arrêter de fumer.

Les méthodes alternatives telles que l’acupuncture, l’hypnothérapie ou, pour certains, l’activité physique ne doivent pas être découragées si le fumeur les considère comme utiles dans sa démarche.

(Source Haute Autorité de la Santé).



POURQUOI SE FAIRE ACCOMPAGNER

Accompagné, vous trouvez la méthode d’arrêt qui vous convient

Quand on décide d’arrêter de fumer, on ne sait pas toujours comment s’y prendre. En discutant nous trouvons ensemble la méthode la mieux adaptée… Et au résultat, vous vous facilitez la vie et l’arrêt du tabac devient plus confortable !

Accompagné, vous renforcez votre motivation

Un professionnel de santé, c’est aussi un soutien pendant votre arrêt du tabac. Avant ou pendant votre arrêt, il peut vous aider à renforcer votre motivation, à dépasser vos peurs, à changer vos habitudes. Grâce à son aide, vous êtes plus fort dans cette épreuve. Discutez-en avec votre médecin, un tabacologue ou un autre professionnel de santé : la motivation, ça se travaille !


L’HYPNOSE CONJUGUEE A LA THERAPIE COMPORTEMENTALE COGNITIVE 

Ces pratiques axent beaucoup autour de la dynamique entre croyances, émotions et comportement. Ces ingrédients se retrouvant également impliquées dans les thérapies par hypnose, une alliance est possible.

Une Thérapie Comportementale Cognitive améliore les chances de vous arrêter de fumer. L’approche TCC permet au praticien d’enrichir l’approche hypnotique par un travail spécifique autour des croyances, des habitudes, des compulsions, et cela, en conscience.

L’hypnose, elle, permet de travailler avec l’inconscient autour des émotions, là où sont stockées les expériences, les habitudes, les comportements, et d’aller chercher les ressources positives nécessaires. 

Avec un Hypnothérapeute, vous changez naturellement de paradigme, vous évoluez dans votre représentation du monde, dans votre manière de voir les choses.

Avec l’hypnose, on « déconstruit » les schémas qu’emprunte votre cerveau quand il vous envoie le signal « Envie de fumer, fume ». On déconstruit pour proposer un schéma plus fort en termes de motivations, de projections dans l’avenir, des perspectives d’amélioration, etc. Pour qu’arrive en conscience des pensées positives et des comportements plus sains. 

Vous transformez cette addiction en une stratégie de bien être dans votre vie. Avec à la fois une projection dans un avenir qui vous correspond, et en même temps, un travail sur l’inconscient, parce que oui, fumer à quelque chose d‘inconscient. 

L'hypnose est une approche alternative qui utilise la transe hypnotique pour aider les fumeurs à arrêter de fumer. Pendant une séance d'hypnose pour arrêter de fumer, le thérapeute guide le patient dans un état de relaxation profonde, où il est plus réceptif aux suggestions positives.

Par le biais de suggestions et de visualisations, l'hypnotiseur aide le fumeur à reconstruire son attitude et sa perception de la cigarette. Il peut l'aider à développer une forte aversion envers la cigarette, à changer ses associations mentales et émotionnelles liées au tabac, et à renforcer sa motivation à arrêter de fumer.

L'hypnose est également efficace pour aider les fumeurs à faire face aux déclencheurs et aux envies de fumer, en leur donnant des techniques d'autohypnose pour contrôler et gérer ces situations.

L'un des avantages de l'hypnose est sa rapidité. Alors que d'autres méthodes peuvent nécessiter un engagement à long terme, quelques séances d'hypnose peuvent suffire à arrêter de fumer complètement. De plus, l'hypnose offre une approche holistique en ciblant les aspects mentaux et émotionnels de la dépendance à la cigarette, offrant ainsi une solution durable.

Il est important de noter que l'efficacité de l'hypnose pour arrêter de fumer peut varier d'une personne à l'autre. Certaines personnes peuvent être plus réceptives à l'hypnose que d'autres. Il est donc essentiel de trouver un hypnothérapeute qualifié et expérimenté pour accompagner votre processus d'arrêt du tabac.


QUE SE PASSE T’IL DANS NOTRE CERVEAU

Votre cerveau est habitué à répondre automatiquement à certaines impulsions. On le compare souvent à un ordinateur, car il a une grande capacité à traiter l'information, il reçoit des données de différents canaux sensoriels, les traite et les stocke pour utilisation ultérieure. Il peut effectuer des calculs, résoudre des problèmes, prendre des décisions et coordonner des actions de manière rapide et efficace.

Tout comme un ordinateur est composé de circuits électriques et de composants électroniques, le cerveau est constitué de neurones et de synapses qui transmettent les signaux électriques et chimiques nécessaires pour communiquer entre les différentes parties du cerveau.

Cependant, le cerveau humain est beaucoup plus complexe et flexible qu'un ordinateur. Le cerveau peut apprendre, s'adapter et changer de manière dynamique en fonction de l'expérience et de l'environnement, tandis que les ordinateurs sont limités par leur programmation et leurs capacités matérielles fixes.

Par contre, un fumeur a conditionné son cerveau à répondre de manière inconsciente au tabac. Il existe à cela plusieurs raisons possibles : 

  • Conditionnement social : Si vous avez grandi dans un environnement où fumer est considéré comme normal ou même valorisé, cela peut avoir un impact sur votre envie de fumer.


  • Gestion du stress : Lorsque vous êtes confronté à des situations stressantes, comme le travail, les études ou les problèmes personnels, votre inconscient peut associer la cigarette à un moyen de soulager le stress et de vous sentir mieux.


  • Comportement automatique : Si vous avez fumé pendant une longue période, votre inconscient peut avoir créé des associations entre certaines activités quotidiennes, comme boire du café, conduire ou prendre une pause, et la cigarette. Cela peut rendre difficile de briser ces habitudes inconscientes.

  • Dépendance physique : La nicotine, présente dans les cigarettes, est une substance addictive. Si vous avez déjà fumé régulièrement, votre corps peut être physiquement dépendant de la nicotine, et votre inconscient peut vous inciter à fumer pour combler ce besoin.

Votre conscient et votre inconscient peuvent avoir des motivations différentes. Vous pouvez ressentir le désir conscient d'arrêter de fumer, mais votre inconscient peut continuer à pousser à fumer en raison de ces propres raisons.

Il est donc important de comprendre ces motivations et de rechercher des stratégies appropriées pour éliminer cette envie inconsciente de fumer, et l’hypnose est une thérapie particulièrement bien adaptée. 


QUINZE RAISONS POUR ARRETER DE FUMER AVEC L’HYPNOSE


  1. L'hypnose aide à modifier les comportements et les habitudes liés à la cigarette.

  2. Elle renforcer la motivation.

  3. L'hypnose réduit les symptômes de sevrage tels que l'irritabilité, les envies de fumer et l'anxiété.

  4. Elle permet d'éliminer les associations positives entre la cigarette et certaines situations (par exemple, après un repas).

  5. L'hypnose renforce la confiance en soi nécessaire pour réussir à arrêter de fumer.

  6. Elle permet de développer de nouvelles stratégies pour faire face au stress et aux émotions sans recourir à la cigarette.

  7. L'hypnose renforce la volonté et la détermination à arrêter de fumer.

  8. Elle permet de canaliser l'énergie autrefois utilisée pour fumer vers des activités plus saines.

  9. L'hypnose aide à modifier les perceptions et les croyances limitantes liées à la cigarette.

  10. Avec l’hypnose, le risque de rechute est réduit considérablement parce qu’e les pensées positives et les objectifs de rester non-fumeur ont été renforcés.

  11. L'hypnose aider à développer de nouvelles habitudes positives qui remplacent la cigarette.

  12. Elle renforcer le lien entre l'esprit et le corps, permettant une prise de conscience plus profonde des dommages causés par la cigarette.

  13. L'hypnose aide à réduire jusqu’à faire disparaître la dépendance physique à la nicotine.

  14. Elle renforce la résistance aux tentations et aux impulsions de fumer.

  15. L’hypnose aider à améliorer la qualité de vie en réduisant les risques pour la santé associés à la cigarette.


COMMENT SE DEROULE UNE SEANCE D’HYPNOSE ARRET TABAC

La séance commence par un entretien pour se présenter, présenter l’hypnose, entretien dans lequel on définit précisément l’objectif arrêt tabac (pourquoi j’arrête et comment j’arrête) et la meilleure stratégie que nous mettons en place.

Après quelques tests hypnotiques, le fumeur est mis en état d’hypnose.

Plusieurs techniques d’hypnose sont employées :

Des suggestions directes, la régression, le deuil, la projection, l’hypnose métaphorique ou Ericksonienne. 

Quelquefois, il est nécessaire de faire un travail préalable autour de la confiance, de la motivation avant de passer à la séance « Arrêt tabac ». 

Une séance pour conforter l’arrêt est proposé quelques semaines après. 

Par la suite, une initiation à l’autohypnose peut être envisagée pour renforcer les effets des séances. Apprendre l’autohypnose, c’est se donner les moyens d’être à la fois plus efficace, plus autonome, en accord avec son corps, son esprit.

L’autohypnose est un outil formidable qui aide à chaque moment de la vie. Et comme tout outil, il s’apprend et se travaille. 

L’espace de la thérapie est un lieu où ce qui est dit reste confidentiel et sans jugement. La confiance est le maître mot de l’engagement en thérapie.

« Tu n'y verras clair qu'en regardant en toi.

Qui regarde l'extérieur, rêve. Qui regarde en lui-même, s'éveille. »

Carl Gustav Jung

Psychiatre, Fondateur de la « Psychologie Analytique »


Je reçois en cabinet à Combs la ville, au 5 avenue de Quincy, uniquement sur rendez-vous.

Le cabinet est à côté de la gare.

Vous pouvez prendre rendez-vous directement sur mon site ou me téléphoner.


https://www.mariebarthes77.com                  06 71 35 85 87 



5/ QUELQUES IDEES REÇUES SUR LA CIGARETTE A MEDITER :

Il n’existe pas de seuil au-dessous duquel fumer soit sans risque.

Le taux de mortalité est augmenté même chez les fumeurs qui fument peu.

Il est plus difficile d’arrêter de fumer que d’arrêter de consommer de l’alcool, du cannabis ou de la cocaïne. (Source Haute Autorité de la Santé)

"Fumer est relaxant" : Fumer calme et réduit le stress !! La nicotine, l'additif principal de la cigarette, est en réalité un stimulant qui augmente la pression artérielle et le rythme cardiaque. 

"Fumer ne fait du mal qu'à soi-même" : Et le tabagisme passif ?!! Les non-fumeurs inhalent également ces substances toxiques et peuvent développer des problèmes de santé.

"Fumer quelques cigarettes par jour est inoffensif" : Même une consommation légère de cigarettes expose le corps à des toxines nocives pour la santé. Le risque de développer des maladies cardiovasculaires, des cancers et des problèmes respiratoires est plus élevé chez les fumeurs, quelle que soit la quantité consommée.

"Arrêter de fumer fait prendre du poids" : Certaines personnes compensent l'envie de fumer en grignotant. Il existe des moyens de gérer ces nouvelles envies de manière saine et efficace ;

"Vapoter est une alternative sûre à la cigarette" : Attention, les recherches sont encore en cours sur les effets à long terme de la vapoteuse, et certaines études suggèrent qu'elle peut également avoir des conséquences néfastes sur la santé. La Haute Autorité de Santé ne recommande pas la cigarette électronique comme outil de l’arrêt du tabac mais considère que son utilisation chez un fumeur qui a commencé à vapoter et qui veut s’arrêter de fumer ne doit pas être découragée.

"Il est trop tard pour arrêter de fumer, les dommages sont déjà causés" : Même après plusieurs années de tabagisme, arrêter de fumer réduit considérablement les risques de problèmes de santé graves. Les bienfaits pour la santé commencent dès les premières heures suivant l'arrêt du tabac.

"Fumer du tabac biologique est moins dangereux" : Bien que les cigarettes biologiques puissent contenir moins d'additifs chimiques, elles contiennent toujours de la nicotine et des toxines dangereuses pour la santé. Fumer du tabac biologique ne garantit pas un moindre impact sur votre santé.

"Les cigarettes légères sont moins nocives" : Les cigarettes légères peuvent sembler moins nocives en raison de leur faible teneur en goudron, mais cela ne signifie pas qu'elles sont sans danger. Les fumeurs de cigarettes légères inhalent toujours des niveaux élevés de nicotine, qui est l'élément addictif principal.

"Fumer n'affecte que les poumons" : La fumée de cigarette peut affecter presque tous les organes du corps. Elle est associée à des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des cancers de divers types et des problèmes de peau.

J’aime fumer : Le goût ? Comme tout le monde vous avez fait la grimace lors de vos premières cigarettes, et puis, vous vous êtes habitués. Est-ce vraiment le goût que vous aimez ? Ou êtes-vous dépendant à la nicotine ? 

Je n’ai pas la volonté d’arrêter : Alors, que faites-vous, là, maintenant, en train de lire cet article ? Si ce n’est trouver le bon moyen pour arrêter de fumer ! 

Si je ne réussis pas, je serai ridicule : Ridicule par rapport à qui ? A quoi ? Quel perfectionniste êtes-vous là ? Pourquoi tant d’exigences ? Que cherchez-vous à prouver ? Pourquoi ne pas se dire plutôt que dans cette aventure, vous sortirez vainqueur ? 

J’ai peur de la sensation de manque en arrêtant de fumer : Vous savez que le sevrage de la nicotine provoque des effets secondaires. C’est pourquoi vous allez y aller à votre rythme, travailler la motivation, trouver vos propres solutions… Ou consulter un hypnothérapeute qui vous aidera. 

Association pilule et tabac : Le risque de thrombose artérielle (infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral) chez une femme prenant la pilule est augmenté en présence d’un ou de plusieurs facteurs de risque connus d’athérosclérose : tabac, hypertension artérielle, diabète et hypercholestérolémie.

Impact sur la fertilité des couples qui souhaitent avoir un enfant ? Le tabagisme réduit la fertilité de l’homme et de la femme, diminue les chances de succès en cas d’assistance médicale à la procréation du couple, allonge le délai de conception, augmente l’effet négatif de l’âge sur la fécondité.

Et les femmes fumeuses enceintes ? Il est clairement démontré que le tabagisme pendant la grossesse peut affecter de manière importante le déroulement de la grossesse et le développement fœtal, avec des conséquences pour l’enfant, y compris à long terme.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive, elle permet juste de relativiser, de penser autrement, de voir autrement

.

6/ QUAND VOIT-ON LES BIENFAITS DE L’ARRET DU TABAC ?

20 minutes après la dernière cigarette

Comme vous n’avalez plus de monoxyde de carbone dû à la combustion de la cigarette, la pression artérielle se normalise.

 8 heures et 48 heures

L’oxygénation des cellules redevient normale.

Au bout de4 jours

le sang aura purgé la totalité de la nicotine qu’il contenait.  Vous respirez plus facilement et plus profondément. Votre corps est plus oxygéné. 

En une semaine

Vous retrouvez le goût des aliments et l’odeur des choses… 

En 3 à 9 mois

Les poumons retrouvent une activité normale, les bronches se nettoient, la toux diminue, le souffle revient. Le stress dû à la peur du manque de cigarette se dissipe. 

Au bout d’un an

Le risque d’infarctus du myocarde diminue de moitié. 

Au bout de 5 ans

Le risque d’accident vasculaire cérébral, les risques de développer un cancer de la bouche, de l’œsophage, de la vessie, le cancer du poumon, …, sont diminués de moitié ».

Entre 10 et 15 ans

Au bout de 10 ans, le risque de cancer du poumon est diminué de moitié et à partir de 15 ans d’arrêt du tabac, on a les mêmes risques que toute autre personne n’ayant jamais fumé. 

Apres 15 ans d’arrêt tabac

Vous avez autant de chances de faire un arrêt cardiaque qu’un non-fumeur.

VOTRE ESPERANCE DE VIE SE CONFOND AVEC CELLE DES PERSONNES N’AYANT JAMAIS FUME.




LE CARNET 

Date : ………………………………..


PAGE DE GAUCHE

PAGE DE DROITE

Heure de chaque cigarette :

    Règle d’appréciation de la cigarette

    (1 j’aurai pu m’en passer10 très bonne)

Motivations pour arrêter

1  2  3  4  5  6  7  8  9   10

En termes de santé

Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 

En termes d’économie

1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 

En termes de projets à venir, d’envies

1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 

Bilan de ma journée : 

Observez le nombre de cigarettes, votre projet arrêt tabac…

Quelle cigarette allez-vous supprimer maintenant ? 






1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 

Pourquoi je fume :

1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10


Heure de chaque cigarette : 


1  2  3  4  5  6  7  8  9   10




3 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page